Bienvenue ! Rétro, tendance ou futuriste, en bois, en plastique, en tissu, pour garçons et filles de la naissance à 8 ans, je vous invite, au fil des mois, à venir découvrir les jouets dans tous leurs états !

L’ours est sans aucun doute la peluche qui, au fil du temps, a su garder intacte la tendresse de petits et grands, toutes générations confondues !

Contrairement à la poupée qui est l’enfant de la petite fille, l’ours en peluche reste un ours. C’est un grand confident à qui on raconte ses joies, ses peines, mais également celui qui partage les grandes aventures et qui rassure pendant le sommeil !! Mais comme c’est aussi un ourson dodu et mignon, c’est le chéri et l’enfant le protège !

Son histoire est belle. C’est en 1902, en revenant du zoo de Stuttgart que Richard Steiff (fabricant allemand de jouets) examinant les croquis qu’il venait de faire d’un ours brun, eut envie de créer un ours en peluche qui, il en était sûr, aurait une popularité similaire chez les garçons et chez les filles.

Le premier ours en peluche était né ! Il présentait alors les caractéristiques d’un vrai ours : le pelage roux-brun, la bosse dans le dos et les longs bras pour courir à quatre pattes ou se mettre debout. Côté fabrication, ses pieds étaient fixés en angle droit aux jambes, ses griffes, sa truffe et sa bouche brodées, ses yeux faits de boutons de bottines. Et il était articulé.

 

 

En 1912, en signe de deuil, cette même maison créa un ours noir en mémoire des petits enfants morts dans le terrible naufrage du Titanic.

 

 Aujourd’hui encore, la maison Steiff continue de produire des ours de qualité ainsi que des répliques de ses anciens modèles. Tous sont reconnaissables par leur célèbre bouton en laiton à l’oreille. L’adorable Knuffi convient dès 12 mois.

• Ours Knuffi (28 cm) 44,90 €, Steiff, www.steiff.com

Pour ne pas être à la traîne de l’Allemagne, les américains, en 1903 proposèrent leur ours en peluche qu’ils baptisèrent Teddy, en l’honneur de Théodore Roosevelt qui un jour de chasse en 1902 refusa de tuer un ourson. Il est plus trapu, son nez est plus court, mais il présente les mêmes caractéristiques que son homologue allemand! 

 

 

 

 En 1908, les britanniques s’y mettent aussi ! Mais le leur est plus svelte avec des bras plus courts et des pieds en forme de poire. Les yeux sont en verre ou en métal peint.

 

 

 

 

 

Et c’est en 1921 qu’arriva sur le marché le premier ours français, créé par Marcel Pintel, fabricant de jouets mécaniques. Les ours Pintel furent les premiers nounours à être dotés d’une expression ! (regardez la bouche en coin !)

 

Au fil des années, l’ours change de morphologie : la bosse disparaît, les membres raccourcissent, les truffes sont en plastique, le rembourrage n’est plus en paille et les articulations disparaissent au profit d’ours légers, tendres, rondouillards, colorés et (surtout pour les parents) lavables !

 

 Alors quel ours pour quel âge ? 

Pour les tout petits dès la naissance, mieux vaut confier un ours de petite taille, si possible bio, car son sort sera d’être mâchouillé ! Et bien voilà, c’est Pedro, fait main et composé de tissus de coton (Jersey, velours) issus de l’agriculture biologique. Il a vraiment une bonne bouille !

Pedro (25 cm) 16,90 €, Lässig, Ekobutics, www.ekobutiks.com/

 

 Pour les 12 mois, le nounours se fera trimballer ! Alors rien de tel qu’un ours aux longs bras, qui sera tiré dans le sable ou l’herbe, se nouera au bras du bébé, mais aussi à la poussette ou au lit à barreaux ! Tendre, doux, léger, il est vêtu d’un sweet à capuche (cachette à secrets ?). Il est vendu dans une jolie boite cadeau, ce qui ne gâche rien ! • Ours Rock Etoiles (25 cm) 29,50 €, Pioupiou & Merveilles, www.pioupiou-et-merveilles.fr 

Pour les 15-18 mois, le français Moulin Roty, avec son savoir-faire légendaire, fait un retour aux ours traditionnels et c’est toujours réussi !  Ces deux-ci ressemblent aux vieux ours d’antan avec leur fourrure bouclette, leur bosse dans le cou et leurs pattes articulées. Et bonheur, les enfants peuvent les déshabiller ! (habits très raffinés).

Papa ours et maman ours (39 cm) 59 € pièce, Moulin Roty, www.moulinroty.fr et www.jeujouet.com

 

Les 2-4 ans aiment bien la couleur ! Ceux-ci ne les décevront pas ! Ils sont confectionnés avec des tissus exclusifs en coton (fabriqués au Sri-Lanka). Rose à fleurs ou Bleu à pois, chaque ours est finement ourlé d’un liseré de couleur différente ! Ils sont trognons, non ? (existe aussi en gris, liseré jaune)

• Ours (33 cm) 28,90 € pièce, Petit Chose, www.millroots.com/mill-roots-creation/petit-chose et  www.jeujouet.com

l’Allemand Sigikid nous propose un ours attendrissant de drôlerie, avec ses minis yeux, son long cou, son gros bidon et ses pattes palmées !! Léger et doux comme une caresse, il va plaire dès 4 anset bien au-delà car les ados l’adorent !

Ours Ach Goood (36 cm) collection Beasts, Sigikid, 47,99 €, www.collection-peluche.com

 

 Les ours vedettes 

Il y a d’abord Winnie l’ourson né en 1926 dans le livre « Winnie the Pooh » d’Alan Alexander Milne). Winnie est toujours sage et plein de bonnes intentions. Il a des amis dans la Forêt des Rêves Bleus avec qui il vit des aventures amusantes mais non dénuées d’inquiétude. Les enfants de 2-4 ans retrouvent avec plaisir ses aventures en livres, en CD, en DVD et à la télé. En peluche, il est étouffé de câlins !

Winnie l’ourson (35 cm) 20 €, Disney Store, www.disneystore.fr

 

L’anglais Paddington est apparu en 1958 dans une série de livres écrits par Michael Bond (un ours péruvien qui débarque à Londres dans la gare de Paddington..). Ses histoires sont moins connues des petits français, mais heureusement son film sort le 3 décembre 2014 en France, nul doute qu’il va ravir des cœurs !  Côté peluche, il remporte toujours un vif succès avec son duffle-coat, son chapeau, ses bottes et sa valise !!

Paddington (35cm) 34,30 €, Doudou-Shop, www.doudou-shop.com  

Plus récent, Petit ours brun débarque en 1975 dans la revue Pomme d’Api. Lui, c’est le curieux qui veut tout savoir et fait les bêtises que font tous les gosses ! C’est donc leur grand complice ! Pour lui aussi  CD, DVD et TV. En peluche de petite taille, il plaira aux petits dès 12 mois !

Petit Ours Brun (18 cm) 14 €, Jemini, Doudou-Shop, www.doudou-shop.com

 

L’ours Grumly a été créé par Jemini dans les années 90. Tout simple, sans avoir besoin de piles, il émet un grognement quand on lui appuie sur le ventre ! Il s’est fait connaître grâce aux hilarants spots de Christophe Caubel. (http://youtu.be/E2vd2yhv1Ms). Bonne nouvelle, il revient ! Sûr qu’il va faire des ravages auprès des enfants d’aujourd’hui ! 

Grumly (32 cm) 29,99 €, Jemini, Jouéclub, www.joueclub.fr

 

L’ours boycotté !

En 1980, les Jeux Olympiques d’été eurent lieu à Moscou. Ils  furent boycottés à la suite de l’invasion de l’Afghanistan par l’Union Soviétique en 1979. Et c’est l’adorable mascotte, l’ourson Misha, qui en fit les frais, puisque peluches et produits dérivés n’arrivèrent pas en France (ou si peu !). Et c’est dommage car avec sa ceinture olympique, ses yeux malicieux et sa ronde bonhomie, il aurait bien plu aux petits français !

 

 

 L’ours en devenir

Et pour les mamans débutantes (ou douées) en couture, voici un ours à confectionner à la main ou à la machine ! Il n’en aura que plus de valeur aux yeux de vos petits ! Les explications sont bien détaillées et le kit est très complet : patron, fourrure, laines bouillies, tissus Liberty, yeux en verre, coton à broder, rembourrage, articulation de la tête… A vous de faire en sorte que le résultat soit unique ! 

 • Ferdinand 34,90 €, www.paindepices.fr/product/FERDINAND

 Et surtout, faites bien remarquer aux enfants que les vrais ours sont des animaux sauvages, qu’ils n’aillent pas les caresser dans un cirque ou un zoo, même un ourson.

 

Si (et je n’en doute pas) vos petits aiment les ours en peluche, lisez-leur le livre « SOS doudou ». L’histoire est sympa (à qui appartient cet ours perdu ?) les enfants pourront caresser la peluche du bout des doigts et les illustrations d’Agathe Hennig sont justes touchantes ! 

SOS Doudou, d’AF Lievremont et Agathe Hennig, 9,95 €, Editions Gründ, Fnac, http://livre.fnac.com/a7304289/Anne-Florence-Lievremont-SOS-doudou#ficheResume

 

Les photos des ours d’autrefois sont tirées du gros livre « ours en peluche » de Pauline Cockrill, aux éditions Marabout, paru en 2003. C’est une véritable encyclopédie pour les afficionados des nounours !!

Nous sommes tous attirés par les jouets, ceux d’hier, ceux d’aujourd’hui,  mais que connaît-on de leur histoire ? Comment a-t-elle commencée ? Et grâce à qui ? Je vais donc vous raconter la saga des jouets de marque… 

Aujourd’hui une entreprise française : Vilac

Nous avons tous eu, petits et grands, une belle histoire d’amour avec ces sublimes jouets en bois colorés et laqués. Ils ont 104 ans de création derrière eux et n’ont pas fini de nous séduire ! 

 

L’histoire commence en 1911 à Moirans-en-Montagne (Jura) avec Narcisse Villet, un artisan en tournerie qui travaillait les types de bois de la région : aulne, buis, hêtre, charme. L’entreprise était alors un petit atelier de sifflets, quilles, bilboquets, crécelles, cordes à sauter, petits jouets.. 

Mexicain sur son âne, 1938-1940.

En 1951, ses fils Paul et Raymond reprennent l’atelier qui devient » Les Etablissements Villet Frères ». Ce sont eux qui commencent à produire des jouets inventifs, colorés, très différents des jouets traditionnels d’alors. Le savoir-faire particulier de la société porte sur le laquage des jouets au trempé (laquage Luxémail), technique jurassienne particulièrement rare ! Ce qui permettait le nettoyage du jouet et le protégeait de toutes rayures.

Voiture Ford R, 1960.

 

Et c’est dans les années 60 que la société change de nom et devient Vilac, la contraction de Villet et de laque.  

 

 En 1970, Vilac se positionne comme « le spécialiste du jouet en bois ». Mais la période 1975-1985 voit l’agonie des jouets en bois avec l’émergence des jeux électroniques. 

 

Le sauveur, celui qui a donné à Vilac sa renommée internationale actuelle, c’est Hervé Halgand (alors jeune diplômé de l’Ecole Supérieure des Arts Appliqués Duperré à Paris), qui rachète la société (au bord du gouffre), en 1985. De par son esprit créateur, ce tout nouveau directeur voit dans le jouet une manière de faire entrer l’Art dans les chambres d’enfants ! « C’est le design, dit-il, qui donne envie d’avoir un jouet, pas spécialement le fait qu’il soit en bois.

 S’entourant de designers, il revoit donc toute la collection et en sort d’admirables modèles avant-gardistes.

Hydravion 1987, Berline 1985, Moto 1986

Cependant, Hervé Halgand a une idée particulière en tête : concevoir des jouets d’artistes ! C’est pourquoi il fait appel à des créateurs, et pas des moindres, comme Keith Haring, Castelbajac, Hervé di Rosa, Calder…. Les résultats de ces jouets élitistes sont décoiffants mais remportent un très beau succès, car accessibles à tous ! 

Totem Castelbajac 1993, bascule Keith Haring 1993, chenille Hervé di Rosa 1994, poisson Calder 2003.

Jamais fatigué, toujours motivé, le PDG décide de faire connaître les jouets laqués au monde entier… en parcourant le monde entier !  C’est ainsi que Vilac devient le fournisseur officiel du Père Noël en Finlande, en ouvrant une boutique au parc d’attraction de Rovaniémi. Ouverture également d’une boutique Vilac au Japon.
 Et présence, bien sûr, dans les grands magasins du Canada, des Etats-Unis, de la Russie, du Qatar … 

Cerise sur le gâteau, c’est le frenchy 

Léon le chaton qui est choisi

comme mascotte du Pavillon France

à l’Exposition Universelle

de Shanghai en 2010.  

 

Vilac est également présent au MOMA de New York, donnant ainsi à l’entreprise l’image design, haut de gamme et de qualité qu’elle mérite.

 En 1990 et en 1994, les efforts d’Hervé Halgand sont récompensés : Vilac obtient  2 fois « l’Ourson de l’export » et les fameux jouets en bois laqués font fureur !!  Ils sont si modernes que certains modèles, comme Toby, existent toujours !

 Toby le chien, 1996.

 

Côté fabrication et depuis leur création, les usines de Moirans-en-Montagne réalisaient tous leurs jouets avec le bois provenant des forets jurassiennes. Mais en l’an 2000, pour des raisons d’économie, la moitié de la production est réalisée en Chine. Le PDG s’en explique   »Si l’on n’avait pas développé des gammes en Asie, nous n’aurions plus de production ici ».  » Tout ce que je gagne là-bas, je le réinvestis pour sauvegarder l’emploi et le savoir-faire « .

Enchaînant Grands Prix du Jouet et autres belles récompenses, Vilac en 2007, obtient le label « Entreprise du Patrimoine Vivant » une marque de reconnaissance de l’État, mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence. Chapeau !

Etant allé jusqu’au bout de son rêve (et au-delà), Hervé Halgand décide de s’arrêter à l’aube de ses 60 ans. Le groupe est donc racheté par France Cartes en 2012. Le PDG, Laurent Weisbuch, « compte bien poursuivre ce partenariat avec les artistes qui ont fait de Vilac une entreprise reconnue dans le monde entier ». Pari tenu jusqu’à aujourd’hui…

Coup d’œil sur quelques nouveautés 2015 

Porte container (40 cm).

 

 

 Croc & Odile (21 cm) et voiture de course (16 cm).

 

Si l’envie vous prend (et je vous comprend !) de vous plonger dans l’univers Vilac, une seule boutique (à l’ancienne !) en France est entièrement dédiée à la marque : La boutique du Palais-Royal 9, rue de Beaujolais, Jardins du Palais Royal, 75001 Paris
 (Métro Palais-Royal).

 

Nostalgique des jouets de votre enfance ? une direction : l’insolite  Musée du Jouet ‪5, Rue du Murgin 39260, Moirans-en-Montagne.

 

 

Certaines photos sont extraites du beau livre « Vilac 100 ans de jouets en bois » par Dorothée Charles, Collection Les Arts Décoratifs. Indispensable si vous voulez en savoir (beaucoup) plus sur la fabuleuse histoire de Vilac.

 

Et, bien sûr, www.vilac.com

 Bientôt l’histoire de Petitcollin, fabricant de poupées, racheté et rattaché à Vilac par Hervé Halgand en 1995. 

 

Dès 12-18 mois, nos petits sont forts en manipulation et c’est tant mieux car elle améliore leur dextérité et développe leur habileté. Pour les y inciter, rien de tel que les trieurs de formes (appelés aussi boites à formes) appréciés jusqu’à 3-4 ans !

Mais qu’est-ce qu’un trieur de formes ? C’est une boite dans laquelle il faut encastrer des formes dans les trous correspondants et pour certains avec les couleurs correspondantes.

Cela demande concentration et patience, c’est pourquoi à chaque âge son trieur ! Donnez-leur d’abord de simples formes géométriques puis plus compliquées comme des étoiles, des fleurs ou des demi lunes !

Bien sûr, votre petit malin va trouver bien plus facile d’ouvrir son trieur et de mettre toutes les pièces à l’intérieur ! Aussi restez près de lui et donnez-lui les formes une à une en lui expliquant comment les tourner pour qu’elles rentrent correctement. 

 


Djeco

1-2 ans

Pour les plus petits, mieux vaut commencer avec des formes à insérer uniquement par le haut (c’est plus difficile d’atteindre les côtés). Celui-ci est très mignon, en bois, avec 5 formes  simples à encastrer et, facile, les couleurs sont indiquées !! Et pour les récupérer, le couvercle se soulève (les petits adorent ouvrir les boites !!).

Boite à forme Geo Pingy, 17 €, Djeco, www.fr.smallable.com

 

 

Munchkin

1-2 ans

Que c’est drôle d’enfoncer les formes sur une tortue qui flotte ! En plus, les 5 éléments sont percés différemment afin de faire couler l’eau de plusieurs façons amusantes !!

Trieur de formes pour le bain, 16,99 €, Munchkin, grands magasins et magasins spécialisés.

 

 

Oxybul

1-3 ans

Ce beau bus accueille sur son toit six formes à encastrer, chacune définie par une couleur. Et ces formes sont aussi des hochets miniatures avec chacune des petits objets qui cliquètent ! Tout le monde est dans le bus ?  L’enfant ouvre la porte arrière et récupère les pièces. C’est aussi un véhicule qui roule !!

Bus à encastrements Billy, 29,99 €, www.oxybul.com

 

 

Haba

1-3 ans

Les formes sont un peu plus complexes et chacune est un élément de la voiture ! Et c’est aussi un jeu, il suffit de glisser le dé dans le trou et il sort en indiquant le symbole de la pièce à encastrer !

Tout est en bois de bouleau et de hêtre. 

Boite à formes petits bolides, 30,37 €, Haba, www.haba.de et www.papiton.de/fr  

 

Vilac

18 mois-3 ans

Là c’est plus compliqué car il va falloir chercher les emplacements et les trous tout autour de la petite ferme : les deux pans du toit et trois côtés pour encastrer les pièces en forme d’animaux ! C’est aussi le bon moment pour apprendre à votre petit fermier le nom des animaux ! Tout est en bois.

La ferme des formes, 27,90 €, Vilac, www.larmoiredebebe.com

 

 

EverEarth

18 mois-3 ans

Encore des animaux, mais plus sauvages et par paire (même la colombe de la paix !), à insérer dans tous les trous placés un peu partout sur cette superbe arche de Noé !! En plus d’un jeu de recherche et de manipulation, c’est aussi un jouet à part entière avec tous les animaux à classer par espèce, à rentrer à l’intérieur du bateau et leurs noms à découvrir. Sans oublier la fabuleuse histoire de Noé racontée par papa ou maman !  

Tous les produits EverEarth® sont en bois FSC, peints avec des encres à base d’eau et ne contiennent pas de polluants chimiques. D’autre part la société est engagée dans une démarche « Plant a tree » qui consiste à planter un arbre pour chaque jouet vendu. Bravo !!

Bateau à formes Arche de Noé 39,95 €, EverEarth, www.berceaumagique.com

 

 

VTech

18 mois-3 ans

Cette petite école est bilingue et lumineuse ! Il suffit à l’enfant d’encastrer les 4 formes pour découvrir leur nom et leur chiffre. En plus d’une boite à formes, c’est aussi un jouet aux multiples activités : la cloche sonne quand la porte s’ouvre, des touches apprennent les chiffres, les lettres et déclenchent 34 mélodies et 6 chansons ! Tout ça en lumières, en français ou en anglais !! En prime, le soleil sur le toit égrène des notes de musique !

L’école des formes 29,90 €, VTech, www.vtech-jouets.com

 

 

Lilliputiens

3-5 ans

Graphique et décoratif, ce trieur demande un peu plus de concentration pour faire rentrer les pièces, car il faut les plier ou les déplier pour qu’elles épousent les trous correspondants ! Les petits cerveaux vont s’activer !

Cube à formes Robobox, 24,99 €, Lilliputiens, www.doudouplanet.com

 

Encore plus de trieurs de formes ? C’est par ici : http://www.avisdemamans.com/mag/article/les-trieurs-de-formes

 

Les jouets du bain

Ah le bain ! C’est un moment panique pour les enfants parce que synonyme de savonnage et autre lavage de cheveux ! Mais c’est aussi un moment magique car ils vont pouvoir jouer avec leurs jouets aquatiques ! Aussi gardez les uniquement pour l’usage du bain, les enfants auront plaisir à les retrouver à chaque fois. Et nous, pendant qu’ils s’amusent, on va prendre le temps de peaufiner leur toilette !

 Alors quels jouets ? pour quels âges ?

Dès 6 mois

Les tout-petits aiment transvaser, verser l’eau à l’aide de petits récipients. Ils vont être comblés avec ce jouet qui comprend 4 tasses et un poisson flottant ! En rangeant correctement toutes les pièces (vers 8-10 mois) et en abaissant l’anse, l’ensemble devient un superbe bateau à aube qui flotte !

Mon bateau rigolo, 25,99 €, Fisher Price, www.king-jouet.com

 Dès 9 mois

Très design ce jeu de bain ! Les trois formes sont ornées de structures différentes  très agréables à patouiller ! Et quand l’enfant les remplit d’eau il suffit de presser leurs flancs pour qu’elles giclent !!

• Poires Scrubble 4,60 €, Boon, www.lilinappy.fr

 Dès 9 mois

Cette jolie fleur se ventouse sur le carrelage ou la paroi de la baignoire. Quand le petit baigneur l’arrose avec la pelle-arrosoir… elle pousse !! Cela sidère les gamins qui, pour le coup, l’arrosent souvent !!

• Pouss’Fleur (22cm), 19,99 €, Babysun, www.oxybul.com

 

Dès 1 an

Une belle construction à faire au bain ! Sur les formes s’encastrent des animaux aquatiques, qui bien placés et arrosés, vont créer une belle cascade d’eau ! Le panier troué (se fixe sur le carrelage) permet de faire sécher les briques et de les ranger.

First Builders « construis et éclabousse », 17,99 €, Mega Bloks, Jouéclub, www.jouet-direct.com

 Dès 2 ans

Magique ! Plongées dans l’eau, les taches de ces deux petites voitures disparaissent .. sauf qu’une fois sèches, elles reviennent ! et il faut tout recommencer au grand plaisir des enfants ! Le socle se ventouse sur la paroi de la baignoire.

 • Car Wash, 18,90 €, Alex, www.petitzebre.com/categorie/splish-splash/car-wash-dans-le-bain-dirty-cars

 Dès 2 ans

Les petits pêcheurs vont s’en donner à cœur joie ! La canne à flotteur magnétique attrape les poissons (pas si facile …) et fait un clic clic quand l’enfant tourne le moulinet ! Très bon pour la coordination œil-main. Et les poissons sont gicleurs !

• Canne à pêche, 13,90 € Munchkin, www.aubert.com/Jouets-bain-Canne-peche-bain-Munchkin.html#tabs-1

 Dès 3 ans

Tricorne et sabre de pirate ou diadème et baguette de fée, il va y avoir de sérieuses batailles dans l’eau sans aucune blessure puisque tout est en éponge !!  Et puis, les enfants pourront vraiment se savonner avec !!

• Eponges de bain, 9,90 €, www.cadeau-maestro.com/cadeaux-jeux-pour-enfants/1885-eponges-de-bain-pirate-4260108045136.html

 

3 mois-3 ans

Elle est très pratique cette grosse verte grenouille. Son réceptacle perforé et détachable permet non seulement de rassembler d’un seul geste les jouets éparpillés dans le bain, mais aussi de les égoutter et de les ranger ! Elle se fixe au mur (par vissage ou collage) et maligne, elle sert aussi de porte-accessoires (savon, éponge, shampoing.. ). Sympa comme déco, non ?

  Grenouille de bain Frog Pod (42 x 48 x 16 cm), 39,95 €, Boon, www.lilinappy.fr/grenouille-de-bain-frog-pod-boon.html

 (Pour voir les photos en plus grand format, il vous suffit de cliquer dessus). 

Encore plus de  jouets de bain ? C’est par ici www.avisdemamans.com/mag/article/autour-du-bain-3-2