Bienvenue ! Rétro, tendance ou futuriste, en bois, en plastique, en tissu, pour garçons et filles de la naissance à 8 ans, je vous invite, au fil des mois, à venir découvrir les jouets dans tous leurs états !

La saga Barbie

La Société Mattel a été fondée aux USA en 1945 par Harold Matson et Elliot Handler, qui associèrent leur noms : Mat+Ell.

 C’est la femme d’Elliot, Ruth Handler, qui « créa » la poupée Barbie (de Barbara, leur fille) en 1959, en copiant carrément une poupée mannequin allemande des années 50, la Bild Lilli !

Succès immédiat ! Barbie devient l’amie et le modèle des petites filles du monde entier ! Il faut dire qu’elle incarne l’émancipation féminine dans toute sa liberté : elle n’est pas mariée (juste fiancée) n’a pas d’enfants, est accro à la mode, a plein de copines (libres comme elle), parcourt le monde entier et démontre que les femmes ont le droit d’exercer d’autres métiers que ceux qui leur sont réservés.

Ainsi, elle passe d’hôtesse de l’air en 1960… à commandant de bord en 1999 !

 

 

 

 

 

 D’infirmière en 1961 à pédiatre aujourd’hui.

Elle est même astronaute et Présidente des USA !

 

 

 

 

 

En 2002 c’est l’arrivée des « Bratz » poupées en totale rupture avec les modèles traditionnels de par leur tenues et leur maquillage excessif (pour l’époque). Elles suscitent l’engouement des fillettes (et le désespoir des mamans !) et détrônent Barbie !

 En 2003, pour contrecarrer le projet, Mattel sort les «MyScene» davantage proche des pré-ados dans leur tenue vestimentaire et accompagnées de boy-friends, elles plaisent beaucoup !

 

 

 

 

Parallèlement, pour les 2-3 ans, sont créées des Barbie avec métiers : baby-sitter, puéricultrice, maîtresse d’école ou vétérinaire, avec mini bébés ou animaux attirant irrésistiblement les menottes. Une belle réussite !  

Puis la frénésie Bratz s’essouffle et Barbie retrouve son trône !… sauf que seules les toutes petites filles lui restent fidèles… laissant libre le créneau des 6-8 ans !  

 

 

Pour le combler, Mattel lance en 2011 – et là il fallait oser ! – les «Monster High»! Des poupées gothiques  dont l’une est la fille de Frankenstein : peau bleu-vert avec cicatrices et maquillage de morte-vivante ! Ses copines sont filles de Dracula et autres créatures célèbres. Identification à soi impossible donc ! De plus, le genre «monstres» étant plutôt prisé des garçons, le pari était lancé, mais risqué : ces poupées singulières allaient-elles attirer les demoiselles de 6-8 ans ?

 

Le défi est gagné et le succès assuré puisque qu’en 2013, Mattel va encore plus fort avec les « Even After High » de somptueuses poupées qui revisitent les contes de fées. 

Mais que devient Barbie face à ces « créatures » ? Venez le découvrir ici http://www.avisdemamans.com/mag/article/barbie-et-cie-entre-charme-et-envoutement (et voir les nouveautés 2014) 

N’oublions pas nos mères et grands-mères qui, elles aussi, ont sacralisée leur Barbie. Leurs mémoires d’anciennes gamines vont se régaler en retrouvant les parures chic et Sixties rangées par année de création dans les vitrines d’un musée ! (les tenues vont même jusqu’aux années 2000).

Ken l’éternel amoureux

« Le diable s’habille en Prada » ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette superbe visite à faire en famille, ne vous retenez pas pour contempler l’exposition permanente des touchantes poupées et poupons d’antan (ici des années 20 et 50).  

« Barbie Rétro Chic », du 11 février au 13 septembre 2014

Musée de la Poupée

Impasse Berthaud 75003 Paris

(Métro Rambuteau)

01 42 72 73 11

www.museedelapoupeeparis.com

Commentaires fermés.